logo-site
Actualités : Actualités Anthony Weber : « Persuadé que ces deux matchs vont conditionner le reste de la saison »

Anthony Weber : « Persuadé que ces deux matchs vont conditionner le reste de la saison »

16-02-2017

th-1037

Des paroles en attendant des actes ? C’est un Anthony Weber sincère et particulièrement déterminé qui s’est présenté devant la presse. S’il reconnait les pâles prestations stadistes du moment, le capitaine du Stade de Reims le rappelle : rien n’est joué dans ce championnat.

Anthony, quel est l’état d’esprit du groupe cette semaine ?
« On a parlé un petit peu entre nous bien évidemment parce qu’on ne peut pas rester comme ça. On est déçu des résultats des quatre matchs qui viennent de s’enchaîner rapidement. On aurait aimé avoir plus de points, notamment à domicile où l’on était plus souverain en début de saison. On a réglé quelques petits détails entre nous. Maintenant l’état d’esprit est partagé par tout le monde : on se doit une revanche, à nous, nos supporters, au club. Comme on l’a annoncé dès le départ, l’ambition c’est d’être en haut. Aujourd’hui, beaucoup de personnes doutent de nous, de notre capacité à réagir et disent qu’on est fini alors qu’on reste dans course. On est à 6 points du leader qu’on va recevoir dans deux semaines. Mais pour pouvoir prétendre à recoller au groupe de tête, il va falloir se donner une chance en allant gagner à Clermont. »

Qu’est ce qui fait défaut actuellement ? De la concentration ? Du réalisme ?
« De la concentration, peut-être. Sur le but samedi, j’en manque cruellement… Au-delà de ça, je pense que mentalement il faut qu’on soit plus préparé à jouer ce genre de matchs. On entend qu’on est une équipe qui ne joue pas très bien au ballon, c’est vrai que cela arrive sur certains matchs mais la Ligue 2 c’est aussi et avant tout un combat. À partir du moment où on ne répond pas sur ce plan-là, c’est difficile ensuite d’exister dans le jeu… Certes on a une grosse marge de progression, après je pense qu’il va falloir s’appuyer sur la deuxième mi-temps contre Sochaux au cours de laquelle il y a eu le jeu, l’état d’esprit. Il a juste manqué le ou les buts qui auraient permis de gagner la rencontre. On est capable de reproduire ce niveau de jeu mais il faut qu’on en soit pleinement convaincu. »

« Quand je nous vois au quotidiennement, je sais qu’on est capable de faire de très belles choses »

Sur la pelouse du Red Star, les vertus de combat étaient là…
« Oui, c’est vrai. On s’était dit qu’on enclenchait bien notre série de 4 matchs, au final ce n’a pas été le cas. Par la suite, on s’est fait un petit peu voler contre le Gazelec mais on ne va pas revenir là-dessus. Il faut que mentalement on soit prêt parce que cette fin de saison ne va se jouer que sur le mental. Je pense que les qualités on les a, quoi qu’en disent certains. Quand je nous vois au quotidiennement, je sais qu’on est capable de faire de très belles choses, maintenant il n’y a plus qu’à le prouver sur les 13 dernières journées. Essayer de fermer quelques bouches et montrer qu’on est cette équipe qui mérite la Ligue 1 à l’issue de la saison. »

Tu as connu beaucoup de situations et de groupes, sens-tu celui-ci capable de pouvoir surmonter cette situation ?
« Bien sûr. On est apte à répondre. C’est bien beau de le dire devant des micros, des caméras. On doit désormais se bouger les fesses et aller le prouver contre Clermont et pour le reste de la saison. L’ambition première, elle est présente dans toutes les têtes, des plus jeunes comme des plus anciens, c’est de réparer l’erreur de l’année dernière et de remettre le club là où il doit être, c’est-à-dire en Ligue1. On a eu une mauvaise passe. Maintenant, parler c’est bien mais il n’y aura que les actes le week-end qui feront la différence. »

« On est apte à répondre. C’est bien beau de le dire devant des micros, des caméras. On doit désormais se bouger les fesses et aller le prouver contre Clermont et pour le reste de la saison. »

Clermont et Brest, ce sont deux rencontres déjà décisives ?
« Décisif, oui et non. Si contreperformance il y avait, on ne serait peut-être pas condamné, en fonction des autres résultats. Mais je pense que ce serait compliqué d’enchaîner sur le reste de la saison… Je suis persuadé que ces deux matchs vont conditionner le reste de la saison. On a parlé, maintenant il faut agir et vouloir rendre fier nos supporters sur le terrain. Moi qui lis pas mal de choses, on les sens très frustrés. Nous aussi on l’est. À nous de les faire mentir et de leur faire plaisir. »


maillot-home-1
polo
sans-titre-4
jeu
champagne
maillot-vintage
echarpe
veste-de-sortie-jr