Image
ASM-SDR Björn Engels
Equipe première

ASM-SDR (0-0) : un bon point dans les bagages !

13 avril 2019
Edouard Mendy

 

D'abord entreprenants offensivement avec, notamment, un poteau pour Boulaye Dia, les Rémois ont ensuite su repousser les assauts des monégasques à l'image d'un Edouard Mendy une nouvelle fois auteur d'une prestation princière. Contre un adversaire qui ne s'était avoué vaincu qu'une fois lors de ses neuf dernières sorties, les Rémois décrochent un point précieux et continuent d'avancer.

Dans ce duel entre deux clubs qui représentent à eux quatorze titres de Champions de France, ce sont les Stadistes qui se procurent la première opportunité. Après seulement 56 secondes de jeu, Mathieu Cafaro, sur coup-franc, voit le cuir filer juste au-dessus de la transversale (1ère) ! D’attaque, le SDR insiste et c’est Rémi Oudin qui oblige alors Subasic à se détendre (4ème). Mais les locaux ne comptent pas se laisser faire et Ronny Lopes vient armer une frappe à mi-hauteur, captée par Edouard Mendy sans difficulté (6ème). C’est alors que Mathieu Cafaro enlève un frisson aux supporters présents à Louis II… Le milieu stadiste, décalé côté droit dans la surface, enveloppe un tir au ras du poteau que Subasic doit s’employer à écarter, du bout des phalanges (8ème) ! Coup dur pour les Monégasques lorsque Fabregas doit laisser ses coéquipiers prématurément et cède sa place à Aholou (14ème). Si les joueurs de Leonardo Jardim remettent le pied sur le ballon (53% de possession), ceux de David Guion gardent l’avantage pour ce qui est des occasions (5 tirs à 2). Décalé sur un renversement de jeu, Jovetic fait grimper la statistique des joueurs de la Principauté sur une lourde frappe bien captée par Edouard Mendy (26ème).

Le poteau pour Boulaye Dia... 

 

Monaco insiste avec Glik dont la tête vient frôler la transversale rémoise (28ème)… Dans ce temps fort des locaux, les Rouge et Blanc sont tout proches de concéder l’ouverture mais Björn Engels vient tacler in extremis devant la ligne ! C’est repris par Jovetic qui ne cadre pas (32ème)… La réponse rémoise ne se fait pas attendre lorsque Rémi Oudin vient profiter d’une faute de main de Subasic pour reprendre instantanément, juste à côté du cadre (34ème). Dans la foulée, Alaixys Romao déborde côté droit et échappe à son vis-à-vis pour servir Mathieu Cafaro dans la surface. Dans un angle fermé, le milieu bute sur Subasic qui repousse du pied, en extension (39ème)… Les Rémois tentent de profiter de la confusion dans la surface mais la défense parvient finalement à se dégager, non sans mal. Les offensives champenoises se font plus intenses lorsque Boulaye Dia, sur corner, place une tête décroisée qui vient mourir sur le montant gauche de Subasic qui n’avait pas bougé (40ème). L’ouverture du score était proche… Petite frayeur juste avant la pause sur une reprise instantanée plein axe de Jovetic, bien servi par Golovin (44ème).

Alaixys Romao

 

Au retour du vestiaire, la première opportunité est à mettre sur le compte des locaux avec une tête en extension d’Aholou qui vient tutoyer le poteau gauche d’Edouard Mendy (53ème) ! Ronny Lopes s’illustre également sur un tir ras de terre qui file à gauche de la cage (61ème). Les premiers changements interviennent alors avec l’entrée de Hyun-Jun Suk côté stadiste, qui vient remplacer Boulaye Dia (65ème). En face, Falcao fait son entrée à la place de Golovin (64ème) mais c’est Jovetic qui vient inquiéter la défense stadiste d’un plat du pied contré sur le fil par Baba (70ème) ! Les Rouge et Blanc se font un nouvelle frayeur sur une tête de Glik qui vient tutoyer la transversale d’Edouard Mendy (76ème)… L’AS Monaco se montre entreprenant et vient à nouveau solliciter le portier rémois. Ronny Lopes se présente en effet face à Edouard Mendy et pique son ballon, sans succès heureusement (79ème).

Edouard Mendy impérial ! 

 

Les changements s’enchaînent alors avec, côté monegasque, la sortie de Jovetic, dangereux à plusieurs reprises mais pas décisif, suppléé par Vinicius (83ème). Côté stadiste, si Arber Zeneli avait fait son entrée à la place de Rémi Oudin, David Guion opère son dernier changement avec la sortie de Tristan Dingomé pour Moussa Doumbia (85ème). Edouard Mendy est alors sollicité à plusieurs reprises dans le temps additionnel et permet à son équipe de garder ses cages inviolées, face à Aholou (90+1), puis Ronny Lopes (90+2) avant de sortir un arrêt de grande classe devant Gelson Martins (90+3). D'abord entreprenants mais pas assez précis, les Rémois ont su résister aux offensives monégasques pour ramener un bon point de la Principauté. En attendant les prochains matchs de cette 32ème journée, le SDR est sixième juste derrière... l'ASSE, qu'il reçoit dimanche à Delaune dans un choc de haut de tableau ! 

Mathieu Cafaro

 

AS Monaco - Stade de Reims (0-0)
Mi-temps : 0-0. 
Arbitrage : M. Willy Delajod
Cartons jaunes : ASM : Subasic (58ème), Sidibé (89ème). SDR :
Le onze de départ monégasque : Subasic - Ballo Touré, Jemerson, Sidibe, Glik - Silva, Golovin (Falcao, 64ème), Fabregas (Aholou, 14ème) - Rony Lopes, Martins, Jovetic (Vinicius, 83ème).
Le onze de départ rémois : Mendy - Foket, Engels, Abdelhamid, Baba - Romao, Chavalerin - Oudin (Zeneli, 72ème), Dingomé (Doumbia, 85ème), Cafaro - Dia (Suk, 65ème).

Crédit photos : Norbert Scanella - Panoramic