logo-site
Actualités : Actualités David Guion : « Remettre les émotions au coeur du projet »

David Guion : « Remettre les émotions au coeur du projet »

23-05-2017

david-guion-2

Présenté hier, David Guion, nouvel entraîneur de l’équipe professionnelle pour les trois saisons à venir, arrive avec deux mots d’ordre : plaisir et exigence. Entretien.

David, comment s’est fait votre choix d’accepter ce poste d’entraîneur ?
« Je n’ai pas hésité parce que je sais ce que représente le club de Reims, je connais son historique. Je voudrais d’ailleurs commencer par remercier les dirigeants pour la confiance qu’ils me témoignent pour ce nouveau challenge avec les professionnels. Je suis très fier de faire partie de ces entraîneurs sur le banc de touche de l’équipe professionnelle. C’est une grande responsabilité, j’en ai conscience. Le SDR est une belle institution, je le dis et je le répète parce qu’on est dans des infrastructures exceptionnelles. J’ai eu la chance de voyager pas mal et d’avoir matière à comparer. La structuration et le fonctionnement ici n’ont rien à envier à des clubs de Ligue 1. Ça m’a complètement convaincu que je pouvais mener le projet car j’ai déjà l’outil pour. »

Quel va être votre leitmotiv cette saison ?
« Il va falloir très rapidement recréer une dynamique positive. Je vais m’attacher à ça car ça me semble essentiel dans un premier temps. Il va falloir remettre des émotions au cœur du projet. J’ai eu l’occasion de vivre des émotions avec la Ligue 1 à Delaune, je veux en revivre. Je pense que c’est important de les partager avec les supporters. On a besoin de retrouver du plaisir aussi. Déjà au quotidien, avec les joueurs et évidemment sur le terrain. Tout est lié. Le plaisir n’enlève pas l’exigence dans le monde professionnel : je pense que ça pourrait rejaillir sur Delaune, sur nos supporters et que de bonnes choses peuvent s’installer. Voilà ce sur quoi je veux surtout insister. »

« Beaucoup d’ambition, de sérénité et de confiance »

Comment vous décririez-vous ?
« J’ai fait une carrière de joueur pendant une quinzaine d’années, ça fait quinze ans également que j’entraîne donc je dirais avant tout que je suis un compétiteur. J’ai eu la chance de connaître des montées, ça compte dans un parcours. Relever des défis sportifs pour moi me semble aussi essentiel. Je suis un homme de projets, vous le savez aussi puisque les cinq ans que j’ai passés au centre de formation l’ont démontré. Mais ce qu’on retient toujours, ce sont les résultats : on en a eu des probants avec la formation, il faudra en avoir avec les pros. »

Comment abordez-vous ce nouveau challenge ?
« Durant mes expériences j’ai eu différents rôles, d’entraîneur adjoint à principal en passant par directeur de Centre de Formation, et à différents échelons à Saint Etienne ou ici notamment. Ça me permet d’aborder le challenge que les Présidents m’ont confié avec beaucoup d’ambition, c’est une certitude, mais aussi avec de la sérénité et beaucoup de confiance. Je connais la responsabilité qui pèse sur ce rôle et je la prends, mais c’est aussi et surtout du plaisir. »

Mettre en place un nouveau fonctionnement, un nouveau groupe, cela risque de prendre du temps…
« Oui, inévitablement. Mais on est dans un club historique et le SDR a sa place dans l’élite française. Je ne sais pas combien de temps exactement ça va prendre à mettre tout le projet d’équipe en place mais la chose que je peux vous dire dès à présent c’est que l’équipe sera ambitieuse. »

A ce sujet, la première étape sera-t-elle la constitution du staff ?
« Oui c’est la première pierre de l’édifice. Je vais travailler sur le staff et je pense que d’ici la fin de la semaine j’en saurai plus. C’est vraiment le premier chantier sur lequel je veux me concentrer parce que j’ai conscience que je n’y arriverai pas seul et que le staff est prépondérant. Dans un projet comme le SDR on doit être bien secondé. Je ne vais pas y arriver tout seul, mais avec tout le monde et notamment un staff très compétent. »

« Les jeunes auront leur place mais il faut aussi des joueurs d’expérience. Après, ils savent que je ne suis pas content de ce qu’ils ont fait cette année notamment lorsqu’ils ont eu la possibilité d’exprimer leur talent…  »

Quel profil, quelle identité souhaitez-vous donner à l’équipe ?
« Il y a une dizaine de jeunes qui ont intégré l’effectif depuis maintenant 3-4 ans, mais on ne peut pas non plus monter qu’avec des jeunes, donc le projet de jeu et le projet d’équipe s’appuieront sur eux, mais sur eux entre autres. Il n’y aura pas que les jeunes, puisque derrière il faut aussi des garçons d’expérience, des joueurs qui connaissent bien ce championnat spécifique de Domino’s Ligue 2. Les jeunes auront leur place, je connais leur potentiel. Après, ils savent que je ne suis pas content de ce qu’ils ont fait cette année notamment lorsqu’ils ont eu la possibilité d’exprimer leur talent… Je pense qu’ils sont capables de faire davantage. Pour résumer, on va s’appuyer sur un projet avec les jeunes mais aussi avec des joueurs d’expérience. »

Est-ce un avantage ou un inconvénient de bien les connaître ?
« Je le considère comme un avantage parce que je sais ce qu’ils sont capables de faire, je perçois leur marge de progression et surtout je connais leur mentalité. On a la chance de bien se connaître mais je serai encore très exigeant avec eux comme je viens de vous le dire car ils sont capables de faire mieux. »

C’était un objectif dans l’évolution de votre carrière d’être en Ligue 1 ou Ligue 2 ?
« Oui c’est vrai que j’arrive à un âge où j’ai connu beaucoup d’expériences. Je voulais vraiment passer par la formation puisque c’est vers ça que j’avais débuté à l’origine à Saint Etienne. Pour moi c’était primordial de connaître parfaitement le joueur, de savoir évaluer une marge de progression, ça me semblait être la base. Ensuite j’ai eu l’expérience avec les pros qui m’a permis d’appréhender encore un autre environnement. Et tout doucement le chemin faisant et avec la maturité comme je vous le disais, plus la sérénité que j’ai acquise au fur et à mesure des années, ça me semblait en effet le bon moment. Le moment idéal pour prendre une équipe professionnelle en tant qu’entraîneur principal. »


maillot-home-1
polo
sans-titre-4
jeu
champagne
maillot-vintage
echarpe
veste-de-sortie-jr