logo-site
Actualités : Actualités Kossi Agassa, une figure emblématique s'en va

Kossi Agassa, une figure emblématique s’en va

10-08-2016

51599-1080p

Figure emblématique du club depuis 2008, Kossi Agassa n’est plus un joueur du Stade de Reims. Les deux parties ont trouvé un accord à l’amiable pour une résiliation de contrat. Le club remercie son ancien portier, passé par tous les états et toutes les divisions avec le SDR.

Âgé de 38 ans, c’est en 1997 que le joueur débute sa carrière professionnelle à l’Etoile Filante de Lomé, club de sa ville natale. Seulement une année après ses débuts en professionnel, le dernier rempart togolais se fait déjà repérer par sa sélection nationale (première cape lors d’un Togo-Bénin (0-1), le 6 septembre 1998), prenant part ensuite à des compétitions de renom à l’instar de la CAN ou une Coupe du Monde (2002).

Avant de se faire un nom, Kossi a connu un apprentissage en deux phases. La première en Afrique, à l’Etoile Filante de Lomé jusqu’en 2001 puis en Côte d’Ivoire avec l’Africa Sports. Puis vient la deuxième phase, moins linéaire, en Europe. Suite à sa très bonne saison ivoirienne, au cours de laquelle ses aptitudes physiques et ses impressionnants réflexes sur la ligne font sensation, il rejoint la France et le FC Metz où il sera deuxième gardien de 2003 à 2006. Souhaitant disposer d’un temps de jeu plus conséquent, le grand gardien (1m90) s’envole pour l’Espagne et signe à l’Hércules Alicante. Bien que très peu titularisé (8 matchs en 2 ans), le Stade de Reims, qui avait toujours gardé un œil sur le natif de Lomé, décide de le recruter. Second choix au départ, le gardien international profite de la blessure du numéro 1 de l’époque, Johan Liébus, pour enchaîner les matchs et les bonnes performances. Il dispute au total une trentaine de rencontres en deux années. Suite à la descente en National du club en 2009-2010, le numéro 16 rémois est prêté au FC Istres où il est aligné à 21 reprises.

Auteur de 194 matchs avec le SDR, plus de 2/3 de ses matchs en club

Sa carrière en Europe décolle réellement en 2010, sous les couleurs du Stade de Reims, quand il réalise plusieurs performances de très haut niveau. Constant, maître d’une défense stadiste imperméable, il se montre régulièrement décisif, à l’image d’une rencontre contre le Stade Rennais en Coupe de France où il arrête deux penaltys. Chouchou de Delaune qui lui dédie une chanson « Kossissi Kossassa quand il faut y aller, y a Kossi Agassa » il est l’un des grands artisans de la remontée en Ligue 1 et est nommé, la même année (2012) aux trophées UNFP du meilleur gardien de Ligue 2. Ses prestations dépassent les frontières hexagonales, en 2013, le Togo Awards du meilleur joueur togolais évoluant dans un championnat étranger lui est décerné. Après deux années pleines en Ligue 1, les deux exercices suivants sont plus contrastés : parfois handicapé par des pépins physiques, Kossi, capable de prouesses exceptionnelles, vit également des soirs « sans ».

Auteur de 194 matchs sous les couleurs rémoises (plus de 2/3 de ses matchs en club), Kossi Agassa, ex doyen du vestiaire, est désormais libre de s’engager où il le souhaite. Pour toutes ces années vécues ensemble et les nombreux souvenirs amassés en 8 ans, le Stade de Reims remercie son ancien numéro 16 et lui souhaite le meilleur dans la suite de sa carrière.


maillot-vintage
casquette-rouge
echarpe-champion-ligue-2
maillot-exterieur-des-champions
veste-de-sortie
echarpe-jacquard
maillot-domicile-junior