logo-site
Actualités : Actualités Mercato : Jordy Siebatcheu, de Rémois à Rennais

Mercato : Jordy Siebatcheu, de Rémois à Rennais

12-06-2018

jordy-site-2

Après seize années sous le maillot rouge et blanc, Jordy Siebatcheu s’envole vers un nouveau challenge, à travers ce qui est devenu ce mardi le plus gros transfert de l’histoire du Stade de Reims. Fort d’une saison pleine et d’un titre de champion de Domino’s Ligue 2, cet enfant du club rejoint le Stade Rennais, cinquième de Ligue 1 Conforama la saison passée et qualifié pour l’Europa League, avec l’envie de franchir un nouveau cap.

Du débutant arrivé à l’âge de six ans dans les rangs de l’école de football du Stade de Reims au joueur professionnel déjà auréolé de plusieurs titres, il n’y a pas eu qu’un pas, mais un long parcours de formation, du talent et en filigrane beaucoup de travail. Voici le parcours du buteur maison, taillé dans la sueur, la patience et le sérieux. Jordy Siebatcheu a en effet effectué toutes ses gammes au SDR avant de prendre la direction de Rennes. « Entre éducateurs on parlait des profils des joueurs bien-sûr et quand on se demandait sur qui on mettrait une pièce on était unanimes à son sujet », se rappelle Corentin Bataille, directeur du Centre de Formation, qui ajoute, « C’était un leader sur le plan des performances sur sa génération ». Une génération avec laquelle il a d’ailleurs été finaliste de Gambardella en 2014 avant d’aller chercher un titre de Champion de France U19 la saison suivante. Le baccalauréat scientifique en poche, le longiligne buteur a 19 ans quand, à l’été 2015, il signe son premier contrat professionnel et intègre l’effectif de l’équipe première (cf. vidéo ci-dessous). C’est alors face aux Girondins de Bordeaux qu’il inscrit son premier but sous son nouveau statut et offre par la même la victoire aux siens.

Cette saison-là, le jeune attaquant emmagasine du temps de jeu en prenant part à 25 matchs, fait trembler les filets et frissonner Delaune contre le PSG, avant de connaître un début d’exercice 2016-2017 plus poussif… Une championnat rugueux à appréhender, une relégation à digérer, le tout avec un nouveau staff, le joueur peine à trouver ses marques dans le onze de Michel Der Zakarian. En manque de confiance, il accepte alors de se mettre en danger en partant en prêt, loin de sa famille et de son environnement, en National à Châteauroux. Un choix qui s’avère payant avec dix buts inscrits en une demi-saison, un titre de champion et un instinct de buteur retrouvé. «  Je pense que ça m’a fait du bien de partir. Ça m’a permis d’être plus autonome et de grandir dans ma tête. Sur le plan footballistique, les choses se sont vraiment bien passées. J’ai eu un petit coup de mou à un moment mais le coach m’a laissé sur le terrain, m’a fait confiance. J’ai eu une discussion avec lui, il m’a dit qu’il y avait deux sortes d’attaquants, ceux qui se laissent déstabiliser dans les périodes difficiles et ceux qui savaient rebondir. Avant, j’aurais eu tendance à vite cogiter si je ne marquais pas pendant un, deux ou trois matchs. Là, je me suis endurci. », analysait le joueur à son retour, juste avant de rejoindre l’Equipe de France Espoirs. Une maturité qui s’est rapidement ressentie lors de la saison 2017-18 sous le maillot rouge et blanc où l’attaquant s’est révélé au niveau professionnel. Véritable pièce maîtresse du secteur offensif rémois avec 35 matchs joués, 17 buts et 6 passes décisives, « Pefok », du nom de sa mère, a brillé tout au long de la saison par son efficacité mais aussi par sa capacité à user les défenses adverses. Jeu de corps, sens du déplacement, capacité de finisseur, sa palette est complète. Et si sa célébration a également marqué les esprits, son empreinte restera importante à Reims, celle d’un enfant du club devenu international espoirs. Bonne route Jordy et merci !

jordy-site-1


maillot-vintage
casquette-rouge
echarpe-champion-ligue-2
maillot-exterieur-des-champions
veste-de-sortie
echarpe-jacquard
maillot-domicile-junior