logo-site
Actualités : Actualités SDR-Bobigny (0-0) : les Rémois ne trouvent pas la faille

SDR-Bobigny (0-0) : les Rémois ne trouvent pas la faille

09-02-2019

th-0636

Le 19 janvier, le SDR affrontait déjà Bobigny mais la rencontre avait dû être arrêtée sur le score de 3-0 en faveur des Rémois. Pour ce remake, la donne était différente et les deux équipes sont restés muettes, les Stadistes se heurtant à une solide formation francilienne. 

Une fois n’est pas coutume, les Rémois entrent difficilement dans la partie. C’est grâce à un Nicolas Lemaître souverain dans ses cages face aux deux grosses occasions adverses que les hommes de Franck Chalençon ne sont pas distancés. « On ne sait pas si c’était un peu de suffisance dûe au résultat obtenu il y a 3 semaines ou le manque d’habitude de jouer deux matchs en trois jours, mais on était très déçus de l’entame. Heureusement, les joueurs ont repris le contrôle ensuite », analyse Jérôme Monier, entraîneur adjoint. En effet, les Rouge et Blanc remettent le pied sur le ballon et se montrent sous un meilleur jour. Les intentions sont là, à l’image de la frappe déviée de Scott Beckam Kyei mais l’animation proposée n’est pas suffisante pour perturber un bloc bas et bien en place.

« En début de saison, sur ce genre de matchs on aurait peut-être eu tendance à trop se livrer et à se faire punir donc on progresse »

« On n’a pas mis assez de mouvement pour se créer des occasions et trouver des solutions », précise Jérôme Monier. Coups de pied arrêtés et frappes lointaines ne suffisent pas à trouver la faille même si l’entrée de Virgile Piechocki dans le dernier quart d’heure amène du sang frais et permet aux Rémois de peser un peu plus dans le jeu pour amener le danger. Malheureusement, les Rémois ne concrétisent pas cela par un but. « La déception, c’est vraiment la première période, surtout le début. Le plan de jeu de notre adversaire a très bien fonctionné. C’est une équipe qui a mis de l’engagement avec un très bon état d’esprit », explique Jérôme Monier et de conclure, « Ce qui est positif, ce qu’on n’a quasiment pas concédé d’occasion. En début de saison, sur ce genre de matchs on aurait peut-être eu tendance à trop se livrer et à se faire punir donc on progresse. Maintenant, on va faire un retour vidéo cette semaine pour voir ce qui n’a pas marché car, même si on se retrouve face à une équipe regroupée, on doit pouvoir créer plus avec quatre joueurs offensifs ».

Stade de Reims – AF Bobigny (0-0)
Mi-temps : 0-0.
Le 11 de départ rémois : Lemaître – Diaz, Disasi, Nouvel, Faye – Samba, Aouladzian – Kyei, Aktas, Pinson – Penneteau.


maillot-vintage
casquette-rouge
echarpe-champion-ligue-2
maillot-exterieur-des-champions
veste-de-sortie
echarpe-jacquard
maillot-domicile-junior