logo-site
Actualités : Actualités SDR - Charleroi (0-0) : Des Rémois toujours imperméables

SDR – Charleroi (0-0) : Des Rémois toujours imperméables

13-07-2016

BD6C4092

Match après match, ce SDR gagne en consistance. Robustes, présents dans l’intensité et parfaitement organisés, les Rémois ont cadenassé les 8èmes de la dernière Jupiler League. Avec un seul but concédé en trois rencontres, les Champenois donnent le ton avant de se lancer dans un championnat réputé défensif et très physique…

Pour ce troisième match amical, Michel Der Zakarian débute avec un onze modifié par la présence d’une athlétique charnière Conte-Jeanvier. Autre changement notable, Atila Turan est positionné ailier gauche dans le 4-2-3-1 du tacticien stadiste, contraint de se passer des services de Diego et Grejohn Kyei (ménagés) mais aussi des deux dernières recrues (Pablo Chavarria et Danilson Da Cruz), en rodage. Face à une équipe belge physique et affûtée, la rencontre tourne à un affrontement du milieu de terrain. Il faut attendre le quart d’heure de jeu et une frappe trop enlevée d’Odaïr Fortes pour voir la première banderille d’une rencontre fermée à triple tour. Freinées par deux blocs bien en place, les velléités offensives des deux formations sont timides. Hormis une belle parade de Johann Carrasso consécutive à une frappe bien enveloppée (39ème) ou une action hors cadre d’Antoine Conte, au terme d’un cafouillage dans la surface carolégienne (45ème), pas grand chose à noter offensivement. Les défenses ont pris le pas sur les attaques.

La demi-volée de Jordy Siebatcheu repoussée sur la ligne par Nicolas Penneteau

 

En seconde période, avec un onze grandement remodelé dont Atila Turan est le seul rescapé, le SDR, en 4-3-3 avec le jeune Disasi en sentinelle, se montre d’emblée plus menaçant. Par deux fois, Rémi Oudin sème le trouble dans la défense adverse. Bien lancé par Devaux, il est repris in extremis (51ème). 10 minutes plus tard, le même Rémi Oudin s’illustre d’une demi-volée inspirée, qui fuit toutefois le cadre. Entre temps, signe d’un emballement de la rencontre, les Belges avaient exploité un mauvais dégagement d’Edouard Mendy, qui s’était bien rattrapé en réalisant une sortie décisive dans les pieds de l’attaquant adverse.

BD6C3806charbo

La suite tourne encore en une opposition de deux blocs compacts. Jordy Siebatcheu, par trois fois, semble en capacité de débloquer la rencontre. Sa tête sur un excellent centre de Glombard est au-dessus (78ème), celle à la réception d’un corner d’Atila Turan s’envole également. Mais la situation la plus chaude du match restera cette volée au point de pénalty, sur un nouveau corner d’Atila Turan, repoussée par Nicolas Penneteau, d’un splendide arrêt rêflexe… Les deux équipes en restent là, dans une rencontre globalement fermée, où la solidité rémoise laisse augurer des jours prometteurs…

Stade de Reims-Royal Charleroi Sporting Club : 0-0 (mi-temps : 0-0).
À Bétheny, 634 spectateurs.
Arbitrage : M. Lannoy. Avertissement, SDR : Ndom (40ème).

Le onze de départ rémois : Carrasso – Traoré, Conte, Jeanvier, Bouhours – Ndom, Rodriguez – Fortes, Berthier, Turan – Charbonnier.

Le onze rémois en deuxième mi-temps : Mendy – Glombard, Weber, Amiot, Turan – Disasi – Oudin, Devaux, Mfulu, Kamara – Siebatcheu.


maillot-vintage
casquette-rouge
echarpe-champion-ligue-2
maillot-exterieur-des-champions
veste-de-sortie
echarpe-jacquard
maillot-domicile-junior