logo-site
Actualités : Actualités SDR-SRFC : Reims stoppe la spirale négative

SDR-SRFC : Reims stoppe la spirale négative

28-11-2015

actu2

Contre vents et marées… Surpris juste avant la pause et réduit à dix après l’heure de jeu, le Stade de Reims est allé chercher au caractère ou plutôt l’orgueil un point qui lui permet de stopper ce soir la mauvaise série, dans une seconde mi-temps des plus intenses.

Une minute de silence respectée et une Marseillaise, lancée par les Ultrem, entonnée par Delaune…Les premiers instants de ce Stade de Reims-Stade Rennais étaient ceux de l’hommage, puis le football a repris place, sous l’impulsion des Rémois, premiers à se montrer dangereux. Dès la quatrième minute, Nicolas De Préville laisse exprimer sa vitesse et son agilité balle au pied sur le côté droit, repique au centre avant de décaler Diego. Sa frappe est détournée par Benoit Costil. Déjà fringant face à Montpellier, le milieu brésilien prouve qu’il retrouve match après match son niveau et sa patte gauche. Reims hérite d’un bon coup franc aux abords de la surface , il s’en charge (8′). Le ballon est travaillé et prend la direction du premier poteau mais le portier breton est vigilant et boxe des deux points.

En jambes devant, les Stadistes sont appliqués derrière en première mi-temps à l’image d’un Jaba Kankava harceleur au possible qui monte très vite sur ses adversaires. Les Rouge et Blanc ne laissent que peu d’espaces aux visiteurs dont les vaines tentatives n’inquiètent pas Kossi Agassa. On se dirige alors vers un score de parité à la pause. C’était sans compter sur la malice de Kamil Grosicki qui, en pivot, décale de la poitrine Jérémie Boga à l’entrée de la surface. Le jeune attaquant prêté par Chelsea élimine Signorino et s’en va tromper le portier marnais au plus mauvais des moments (43′).

Un vent de révolte à 10 contre 11 en seconde période

Dans un Delaune atone, les Rémois sont les premiers à ressortir des vestiaires. Le match reprend de manière balbutiante, quand soudain surgit la révolte, sur coup de pied arrêté… Les Bretons décident de jouer le piège du hors-jeu, mais oublient Aïssa Mandi. En bon capitaine, le joueur formé au club se retrouve alors seul en possession du cuir devant Benoit Costil qu’il trompe sans trembler. C’est le début de la révolte rémoise. Alors que les hommes d’Olivier Guégan sont pleinement revenus dans la rencontre et se montrent beaucoup plus incisifs, Jaba Kankava est exclu pour un second carton jaune à la suite d’une faute tout sauf évidente…La tension monte, l’injustice exacerbe les réactions et le coach champenois est à son tour prié de rejoindre les tribunes pour contestation. Une double sanction qui n’enlève rien à la hargne des locaux. Voire la décuple. Dans un stade enfin réveillé, sur un nouveau dribble dont il a le secret, Nicolas De Préville élimine les deux défenseurs rennais au marquage avant de décocher une frappe flottante qui trompe Benoit Costil. Le SDR est survolté ! Chaque chevauchée offensive est accompagnée des encouragements bruyants des supporters présents ce soir. Même à dix, le Stade de Reims veut tuer le match mais Nicolas De Préville trouve le poteau à la 77’ avant de céder sa place à Alexi Peuget pour renforcer le milieu de terrain.

Au caractère le SDR tient jusqu’à la 81’ minute et l’accélération du feu-follet Dembélé qui adresse un centre en retrait vers Kamil Grosicki. Deux partout, cruel. La fin de match est indécise et les deux équipes ont leur balle de match. La frappe de Sio passe juste à côté du but d’Agassa (87′). Dans le temps additionnel, Jordy Siebatcheu entré en jeu, se retrouve excentré à gauche de la surface. Son centre vers Alexi Peuget, démarqué est parfait, malheureusement la tête piquée du jeune milieu rémois fuit le cadre (90+2). On en reste là, 2-2 dans un match au scénario épique. Oui, la série est stoppée. Oui ce SDR a retrouvé de la fierté et de l’orgueil. Mais l’égalisation en fin de match laisse toutefois certains regrets à des Rémois pas encore totalement récompensés de leurs efforts. Un résultat à bonifier dès mercredi à Guingamp…

Stade de Reims 2 – 2 Stade Rennais.
Affluence : 9 289. Mi-temps : 0-1.
Buts : SDR : Mandi (58’), De Préville (68’) – SRFC : Boga (43’), Grosicki (81’)
Arbitrage : Hakim Ben El Hadj
Cartons jaunes : SDR : De Préville (30’), Kankava (35’,64’), Signorino (65’), Devaux (88’) – SRFC : Sylla (27’), Moreira (61’), Sio (68’), Fernandes (84’).
Carton rouge : Kankava (64’).

Le onze rémois :
Agassa – Signorino, Weber, Mandi (c), Traoré – Kankava – Diego (Fortes, 63’), Oniangué, Devaux, De Préville (Peuget, 77’) – Ngog (Siebatcheu, 82’).

Le onze rennais :
Costil – MBengue, Mexer, Armand (c), Moreira – Fernandes, Sylla (Quintero, 46’)- P. Henrique (Dembélé, 71’), André, Grosicki – Boga (Sio, 62’).


maillot-vintage
casquette-rouge
echarpe-champion-ligue-2
maillot-exterieur-des-champions
veste-de-sortie
echarpe-jacquard
maillot-domicile-junior