Image
ASMSDR
Equipe première

ASM-SDR (2-2) : un bon point pour commencer

23 août 2020
Konan ASMSDR

D'abord virevoltant offensivement avec ces deux buts inscrits dans la première demi-heure, le SDR a su faire preuve de solidarité après le repos, pour résister aux vagues monégasques. Les Stadistes ramènent un bon point du Rocher pour se lancer en Ligue 1 Uber Eats version 2020-21.

Dans des couleurs inhabituelles (tout en noir) et avec une animation également surprise, un 4-4-2, le Stade de Reims démarre la rencontre. Si la première banderille est monégasque, une lourde frappe de Golovin qui n’accroche pas le cadre (4ème), le SDR montre qu’il n’a rien perdu de sa redoutable efficacité en jeu de transition… Sur un long ballon aérien, El Bilal Touré prend le meilleur de la tête sur Axel Disasi et dévie pour Boulaye Dia qui, dans son style tout en vitesse, grille la priorité à Badiashile et conclut de près (0-1, 5ème). Tactiquement impeccables après cette ouverture du score express, les Rémois cadenassent l’entrejeu et ne concèdent que très peu de situations. Mieux, par des contres explosifs, ils mettent à mal l’arrière-garde monégasque. Nouvelle illustration à la 21ème minute de jeu. Alors que l’ASM réclame un penalty suite à un ballon qui touche le coude de Thomas Foket dans la surface stadiste, les hommes de David Guion se projettent en quelques secondes.

Boulaye Dia-El Bilal Touré, quelle efficacité !

Dereck Kutesa lance El Bilal Touré, qui fixe la défense monégasque et mystifie Lecomte d'une frappe limpide pied gauche (0-2, 21ème) ! Un but de classe et le plan parfait réalisé par les Stadistes ! Les minutes s’égrènent et l’ASM, muet jusqu’alors, commence à s’enhardir. Il y a d’abord cette grosse situation de Gelson Martins qui oblige Predrag Rajkovic à repousser du pied à la manière d’un gardien de handball (30ème) puis plus nette, cette demi-volée de Wissam Ben Yedder, seul à la retombée d’un corner, qui s’écrase sur la barre transversale. Finalement alors que la mi-temps semble s’achever sur ces deux buts d’avance pour le SDR, l’ASM réduit la marque au bout du bout du temps additionnel par un ancien rémois, Axel Disasi, dont la tête à la suite d’un corner vient faire trembler les filets rémois (1-2, 45ème + 3).

Boulaye Dia ASMSDR

Le SDR solide en fin de match

De retour des vestiaires, les Stadistes se créent une énorme situation. Lancé côté gauche, El Bilal Touré se présente en un contre un devant Benjamin Lecomte… Bien sorti, l’ancien portier du MHSC met malheureusement en échec l’espoir malien. La rencontre est rythmée, ouverte et les joueurs de la Principauté ne vont pas tarder à revenir à égalité des visiteurs. De nouveau sur coup de pied arrêté, l’ASM score, par un autre défenseur central, Benoît Badiashile qui réalise un somptueux contrôle en « porte-manteau » avant d’ajuster du gauche la défense rémois malgré un angle fermé (2-2, 56ème). Forcément rageant pour le SDR mais l’enchaînement technique est impeccable. La suite de la rencontre voit David Guion procéder à de larges ajustements tactiques : exit le 4-4-2 et retour à un système à une pointe devant avec plus de densité au milieu. Valon Berisha effectue ainsi ses premiers pas en Ligue 1 Conforama, imité dans la foulée par son compatriote Arber Zeneli. Le SDR bénéficie de quelques contres mais c’est l’ASM qui met la main sur cette fin de match avec plusieurs assauts menaçants repoussés par une défense stadiste solidaire à l’image de ce sauvetage de Wout Faes (90ème + 3)  qui déplie sa jambe intelligemment pour détourner une frappe d’Aholou qui prenait la direction du cadre… Au terme de cette rencontre très rythmée, le coup de sifflet final retentit avec à la clé un bon point pris. Place désormais à la réception du LOSC à Delaune, dimanche prochain à la même heure, face à un adversaire encore une fois de haut niveau.

AS Monaco - Stade de Reims (2-2)
Mi-temps : 1-2.
Arbitre : M. François Letexier
Buts : ASM : Disasi (45ème + 3), Badiashile (56ème). SDR : Dia (5ème), Touré (21ème).
Cartons jaunes : ASM : Disasi (89ème). SDR : Kutesa (41ème), Faes (76ème), Foket (90ème).
Le onze de départ monégasque : Lecomte - Aguilar, Badiashile, Disasi, Ballo-Touré - Fofana, Tchouameni, Golovin (Aholou, 87ème) - Gelson Martins (Geubbels, 81ème), Ben Yedder, Onyekuru (Diop, 45ème).
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Faes, Abdelhamid, Konan – Kutesa (Berisha, 56ème), Munetsi, Chavalerin, Cafaro (Sirehuis, 60ème) – Dia (Cassama, 78ème), Touré (Zeneli, 60ème).