Image
Xavier Chavalerin
Equipe première

FCM-SDR (2-1) : défaits sur le fil

20 September 2020
Thomas Foket

Après la qualification européenne et avant un nouveau déplacement continental en Hongrie, les Rémois retrouvaient la Ligue 1 Uber Eats avec l'envie d'aller chercher des points à Saint-Symphorien pour tenter d'enchainer sur un second résultat positif hors de leurs terres. Hélas, réduits à 10 en début de deuxième période, ils ont longtemps pensé arracher un partage des points avant de s’incliner in extremis sur un doublé de Niane (2-1).

« Surfer » sur les ondes positives engendrées par la qualification pour le Q3 d'UEFA Europa League acquise face au Servette FC pour enclencher un cycle en championnat : telle était la volonté des Stadistes pour le court déplacement à Metz de ce dimanche après-midi. Un déplacement sans Wout Faes (suspendu) mais avec Yunis Abdelhamid, de retour dans le groupe. L’entame de rencontre était marquée par une première tentative à ras de terre d’Arbër Zeneli, sans danger pour Oukidja (3ème). Si Boulaya répliquait pour les Grenats, à côté de la cage de Predrag Rajkovic (6ème), c’est surtout Arbër Zeneli qui poussait le gardien messin à une belle parade sur une frappe enveloppée (10ème), avant que Boulaye Dia ne se signale (12ème), sans cadrer cependant. En vue, Arbër Zeneli sollicitait à nouveau le portier messin (14ème). Malheureusement, le FC Metz profitait d’un coup-franc côté droit de Boulaya pour ouvrir la marque contre le cours du jeu, de la tête, par Niane (1-0, 18ème). 

Boulaye Dia

Après ce coup dur, le Stade de Reims subissait la domination adverse mais revenait doucement dans la partie sur des corners puis un coup-franc lointain côté gauche de Valon Berisha, dans les mains d’Oukidja (33ème), ou sur un centre de Mathieu Cafaro (35ème). Juste avant la pause, Thomas Foket obtenait un penalty logique suite à une faute de Boulaya. Un penalty que Boulaye Dia transformait en prenant à contrepied le portier lorrain (1-1, 43ème, sp). 

Coup dur en début de deuxième période : le SDR en infériorité numérique

La deuxième mi-temps débutait de la pire des façons pour le Stade de Reims avec l’expulsion de Marshall Munetsi pour un accrochage sur Niane en position de dernier défenseur (50ème). David Guion réaménageait son équipe au niveau tactique et lançait Dario Maresic à la place de Moreto Cassama. Les Messins monopolisaient le ballon et tentaient leur chance par Boulaya  (56ème) puis Niane (57ème). Dario Maresic contrait Niane, en position de doubler la mise pour Metz (64ème), avant qu’Udol, d’une frappe croisée flirtant avec le poteau rémois, ne fasse passer des frissons dans le dos de la défense stadiste (66ème). La fin de rencontre allait se résumer à une attaque-défense en faveur de Metz. Les Stadistes résistaient et tentaient de placer quelques contres. Mais c’est quand on pensait qu’ils allaient pouvoir arracher le nul que Niane coupait au premier poteau un centre de Yade pour donner la victoire au club lorrain (2-1, 88ème)... sur le fil. 

Yunis Abdelhamid

FC Metz - Stade de Reims (2-1) 
Mi-temps : 1-1
Arbitre : M. Hamel
Buts : Metz : Niane (18ème et 88ème) - SDR : Dia (43ème, sp).
Carton rouge : Munetsi (50ème).
Cartons jaunes : Metz : Boulaya (42ème) SDR : Abdelhamid (17ème), Cassama (28ème), Konan (47ème), Cafaro (52ème). 
Le onze de départ messin : Oukidja - Centonze, Bronn, Boye (c), Udol - Pajot (Tchimbembé, 82ème), Maïga, Angban (Ambrose, 62ème) - Boulaya, Nguette (Yade, 71ème), Niane. Remplaçants : Caillard (g), Delaine, Fofana, Kouyaté, Sabaly, Diallo.
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Munetsi, Abdelhamid (c), Konan - Cassama (Maresic, 52ème), Berisha (Sierhuis, 90ème), Chavalerin - Zeneli (Kutesa, 68ème), Dia, Cafaro (Touré, 68ème). Remplaçants : Diouf (g), De Smet, Maresic, Kutesa, Dingomé, Mbuku, Donis, Touré.