Image
FCN
Equipe première

FCN-SDR (1-0) : Le réalisme était nantais

15 September 2019

fcn

Dans une rencontre équilibrée mais pauvre en occasions, où la chaleur a pesé sur les organismes et la qualité du jeu proposé, les Nantais se sont montrés les plus opportunistes. Le Stade de Reims concède son deuxième but de la saison synonyme de défaite sur la plus petite des marges.

En l’absence de Tristan Dingomé (blessé), c’est Moussa Doumbia qui est placé en soutien de Boulaye Dia, tandis que Dereck Kutesa effectue ses grands débuts dans le couloir gauche du traditionnel 4-2-3-1 concocté par David Guion. Sous une chaleur caniculaire (32 degrés), les premières minutes tournent au round d’observation. La première situation chaude est consécutive à une perte de ballon d’Axel Disasi, peu avant la ligne médiane mais en position de dernier défenseur. Coulibaly, au pressing, file seul au but et il faut un retour tonitruant du capitaine Alaixys Romao pour éviter un coup du sort (7ème). La maîtrise en ce début de match est rémoise et si les chiffres n’indiquent pas une domination (51% de possession de ballon au quart d’heure de jeu), ce sont les Stadistes, sur le côté gauche principalement, qui se procurent les premières alertes, à l’image de ce centre en retrait de Dereck Kutesa qui ne trouve pas preneur (14ème). Progressivement, les Nantais se montrent mieux dans le match mais cette première mi-temps tourne plus à une bataille tactique du milieu de terrain qu’à une rencontre au rythme enlevé. Les deux blocs se montrent imperméables et seules quelques petites miettes (un centre fuyant de Charles Traoré à la 38ème, une incursion de Dereck Kutesa à la 41ème) pimentent une première mi-temps cadenassée sur le plan offensif. Seuls trois tirs ont été cadrés dans ce premier acte, un côté rémois, deux pour les locaux.

L’ultra réalisme nantais

Dans le second acte, les deux formations tentent d’imprégner le rythme qui a fait défaut lors des quarante-cinq premières minutes. Et ce sont les Rémois qui vont se créer la première très grosse situation du match. En contre, après un dédoublement entre Rémi Oudin et Hassane Kamara dans le couloir gauche, le latéral trouve en retrait Boulaye Dia, lequel, en pivot, remet sur Rémi Oudin. Le gaucher rémois arme 57ème et il faut que Girotto se jette dans ses cinq mètres pour détourner en corner. Les Rémois sont un peu plus remuants et la permutation Rémi Oudin-Dereck Kutesa semble déranger l’arrière garde nantaise. Des locaux qui vont se montrer dangereux à la 62ème minute. Sur une ouverture enroulée de Ludovic Blas, Coulibaly est trouvé plein axe. En leader défensif, Yunis Abdelhamid, parvient à revenir (62ème). Jusqu’alors inoffensifs les joueurs de Christian Gourcuff vont pourtant ouvrir le score, à la suite d’une action avec un maximum de réussite. Juste après la pause fraîcheur, les Nantais glacent en effet les Stadistes. Au milieu de terrain, Pallois cherche Coulibaly qui dévie avec un contre favorable à Abeid. Hassane Kamara veille au grain et réalise un tacle sur le ballon qui retourne dans les pieds du colosse Coulibaly, lequel entre dans la surface et conclut du droit (1-0, 69ème). Cruel scénario pour les Rémois.

fcn

Mathieu Cafaro très remuant pour son retour à la compétition

David Guion opère alors deux changements et fait appel à Hyun-Jun Suk et Mathieu Cafaro, à la place de Rémi Oudin et Dereck Kutesa. Les deux entrants ne tardent pas à se mettre en évidence, le deuxième centrant pour le premier mais la tête du Sud-Coréen est contrée par l’inévitable Girotto. Dans la foulée, le SDR insiste. Sur corner, Mathieu Cafaro trouve Dia qui dévie pour Yunis Abelhamid au point de penalty. Sous la pression de Lafont, bien sorti, l’international marocain ne peut pas armer (77ème). Sous la houlette de Mathieu Cafaro, le SDR tente de pousser mais se montre soit imprécis dans la dernière passe soit se heurte au très solide bloc nantais. Sur la dernière situation du match (90ème + 2), Moussa Doumbia est trouvé dans la surface et prépare sa demi-volée, malheureusement, à l’image du match Girotto réalise un énième retour, décisif. On en reste là, le SDR signe un deuxième revers dans une Bretagne qui ne lui réussit pas et a désormais rendez-vous avec un gros, l’AS Monaco, samedi prochain à Delaune (20 heures).

FC Nantes-Stade de Reims (1-0)
Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Willy Delajod.
But du FCN : Coulibaly (69ème)
Cartons jaunes : SDR : Kamara (67ème), Romao (77ème), Chavalerin (86ème). FC Nantes : Pallois (47ème).
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Disasi, Abdelhamid, Kamara - Chavalerin, Romao (Munetsi, 85ème) – Oudin (Suk, 75ème), Doumbia, Kutesa (Cafaro, 75ème) - Dia.
Le onze de départ nantais : Lafont - Fabio, Girotto, Pallois, Traoré - Abeid, Touré – Louza (Benavente, 86ème), Blas (Bamba, 63ème), Simon (Moutoussamy, 89ème) - Coulibaly.