logo-site

Stade

Le Stade Vélodrome municipal / Stade Auguste Delaune

HAUT LIEU DE PROUESSES

Le 8 février 1932, la municipalité rémoise approuve la construction à Reims d’un stade Vélodrome municipal afin de doter la ville et sa région d’un équipement moderne ouvert à tous. Conçu par l’architecte Royer en 1934, l’enceinte peut accueillir 18 000 spectateurs, ce qui en fait l’une des plus grandes du pays à cette époque. Elle est pourvue d’aménagements tout à fait remarquables et notamment d’une grande tribune entièrement couverte de 160 mètres de longueur avec galerie promenoir et sept gradins. Nul doute que ce nouveau stade apporte à la population de toute la région, de saines distractions, en même temps qu’il favorise l’éclosion du Stade de Reims au plus haut niveau.

Livré fin juillet 1934, il ouvre officiellement ses portes au public le 7 octobre 1934 à l’occasion de l’arrivée du 26ème Paris-Reims (cyclisme), remporté par Parisot. Les joueurs du Stade de Reims ne foulent la nouvelle pelouse rémoise le 21 octobre suivant, à l’occasion de la réception de son concurrent direct, Vireux. Pour ce premier match dans leur nouveau stade et pour l’histoire, les Champenois l’emportent sur le score de 4-3. Le stade municipal est officiellement inauguré bien plus tard, le dimanche 2 juin 1935 en présence d’Albert Lebrun, Président de la République. Pour l’occasion, une rencontre amicale est organisée. Reims, tout juste champion de France amateur, reçoit Sochaux, champion de France professionnel. La hiérarchie est respectée mais l’honneur est sauf, Sochaux l’emporte 6-1,

C’est après la Seconde Guerre mondiale qu’il prend le nom de stade Auguste-Delaune en mémoire du sportif normand éponyme, mort sous la torture de la Gestapo le 13 septembre 1943. À la fin des années 1950, le club domine le football français et le public afflue de plus en plus. Accueillir cette foule est alors indispensable et une nouvelle tribune latérale à deux niveaux est construite face à la tribune présidentielle.

reims

À l’aube des années 2000, le Stade de Reims est porté par de nouvelles ambitions et le club retrouve l’échelon professionnel. Il devient alors urgent de rénover totalement le stade. Lui qui a connu par le passé tant d’exploits est devenu exigu, vétuste et peu confortable. Un projet voit le jour en 2000, après plusieurs saisons de travaux, l’ex-stade municipal laisse place, en août 2008 à un stade rénové, modernisé et agrandi. Depuis juin 2016 et la pose des écrans géants, il peut accueillir 21 029 spectateurs (contre 21 608 auparavant).

L’inauguration du stade a eu lieu durant le match Reims-Lens (1-2) devant 19 995 spectateurs, le 5 décembre 2008. Le 7 mai 2012, le stade atteint une affluence de 20 321 spectateurs lors du match Stade de Reims-AS Monaco FC (2-0). Ce record ne tient que dix jours puisque pour le dernier match de la saison 2011-2012 de Ligue 2 à domicile, le club enregistre une affluence de 20 621 spectateurs, lors de la réception du Racing Club de Lens (1-1). Le record est battu pour la troisième fois d’affilée lors du premier match de la saison 2012-2013 de Ligue 1 disputé face à l’Olympique de Marseille qui se déroule devant 21 044 spectateurs.

56

Record d’affluence absolu pour le stade Vélodrome Auguste Delaune :

2 juin 1987, ½ finale retour de Coupe de France. Stade Vélodrome Auguste Delaune. 27774 spectateurs.

Reims – Marseille : 1-5. Buts : Reims : Badjika

Record d’affluence du nouveau stade Auguste Delaune :

12 août 2012, 1ère journée Ligue 1. Stade Auguste Delaune. 21 044 spectateurs.

Stade de Reims – Olympique de Marseille : 0-1 (0-1)

maillot-vintage
Sans-titre-3ballon
echarpe
polo
veste-de-sortie-jr
Sans-titre-21
Sans-titre-1