Image
SDR-PSG
Equipe première

SDR-PSG (0-2) : les intentions n'ont pas suffi

27 September 2020
Thomas Foket

Éloignés de Delaune pendant quasiment un mois, les Rémois se frottaient aux hommes de Thomas Tuchel ce soir. Victimes de l’ouverture rapide du score d’Icardi, les Rouge et Blanc ont plié une fois lors de chaque acte. Si les situations les plus nettes ont été parisiennes, le SDR a su se montrer piquant en contre avec notamment un poteau de Boulaye Dia. 

Paris, ses titres et ses stars de retour : les Stadistes n’avaient pas la partie facile dimanche soir au stade Auguste Delaune. D’abord parce que le club de la capitale et son effectif de premier plan constituent un adversaire souvent injouable… sauf peut être pour Reims dans une histoire récente. Devant les 5000 spectateurs de Delaune, les Rémois affichaient un visage combatif en début de rencontre. Un bloc haut, coulissant et surveillant les attaquants parisiens mais également la volonté d’aller bousculer un adversaire battu lors des deux dernières confrontations en championnat entre les deux équipes (3-1, le 25 mai 2019 et 2-0 le 15 septembre 2019) : voilà pour le décor. Le Stade de Reims se signalait ainsi sur un corner de Valon Berisha (5ème), un essai de Thomas Foket (6ème) ou sur une tentative de Chavalerin (8ème).

SDR

Malheureusement, les intentions rémoises ne résistaient pas longtemps au rouleau compresseur parisien : après une première percée (6ème), Mbappé servait Icardi qui ouvrait la marque à bout portant d’un tir croisé (0-1, 9ème). Draxler enchaînait d’une frappe contrée (12ème), Di Maria arrivait lancé sur deux remises d’Icardi, au-dessus et à côté (14ème et 15ème), tandis que Predrag Rajkovic devait s’employer sur une nouvelle tête d’Icardi (18ème). 

La frappe de Boulaye Dia sur le poteau ! 

Les vagues bleues défilaient. Et Reims souffrait. Di Maria frappait en force de loin (23ème) et le public d’Auguste Delaune, conscient de la difficulté du moment, ne lâchait pas les siens. Marquinhos puis Neymar - à deux reprises - se montraient dangereux (36ème, 38ème et 42ème). Avant la pause, Nathanaël Mbuku répliquait pour les Stadistes, d’une frappe captée par Navas (41ème).

Au retour des vestiaires, ce même Nathanaël Mbuku apportait son audace dans le jeu champenois. Reims ne s’avouait pas battu, osait et touchait même du bois par Boulaye Dia, tout juste entré en jeu, d’une belle frappe enveloppée du pied droit (61ème) ! L’espoir des Rouge et Blanc était hélas de courte durée puisque dans la foulée de ce poteau, Icardi profitait d’un nouveau service de Mbappé pour doubler la mise à l’extrême… extrême limite du hors-jeu (62ème). Le but était validé après recours à la VAR. Un coup dur pour les Stadistes qui revenaient bien dans la partie mais ne s'avouaient pas vaincus pour autant. Après une belle parade de Predrag Rajkovic sur un missile de Mbappé (67ème) et trois manqués de l’international tricolore (83ème) et Sarabia (88ème) pour Paris et Kutesa pour Reims (91ème), Monsieur Buquet sifflait la fin de la partie.

Boulaye Dia

Stade de Reims-Paris Saint-Germain (0-2) 
Mi-temps : 0-1
4998 spectateurs
Arbitre : M. Ruddy Buquet
Buts : Paris : Icardi (9ème et 62ème).
Cartons jaunes : SDR : Cassama (34ème) et Foket (73ème) - PSG : Draxler (51ème) et Marquinhos (93ème).
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Maresic, Abdelhamid (c), Konan - Cassama (Hornby, 81ème), Chavalerin - Touré (Kutesa, 62ème), Berisha, Mbuku (Zeneli, 63ème) - Donis (Dia, 58ème). Remplaçants : Diouf (g), Cafaro, De Smet, Dingomé, Sierhuis.
Le onze de départ parisien : Navas - Florenzi, Marquinhos (c), Kimpembe (Diallo, 85ème), Bakker - Di Maria (Ruiz, 77ème), Paredes (Verratti, 68ème), Draxler (Herrera, 68ème) - Mbappe, Icardi (Sarabia, 77ème), Neymar. Remplaçants : Rico (g), Letellier, Dagba.