Image
SDR-SCO
Equipe première

SDR-SCO (0-0) : toujours solides !

3 février 2021
SDR-SCO

Si la réception d’Angers n’a pas permis au Stade de Reims de prendre les trois points de la victoire, elle a confirmé la très belle série qui est celle des Rouge et Blanc depuis la mi-décembre ainsi que la solidité d’une équipe qui n'a pas encaissé de but depuis trois matchs. 

Trois jours après une belle débauche d’énergie victorieuse sur la pelouse de Strasbourg, les Rémois allaient-ils avoir assez de « jus » en stock à l’occasion de la réception d’Angers ? C’est une question qui se posait dans ce début de rencontre. Et pour apporter justement un peu de sang neuf au onze rémois, David Guion avait choisi de renouveler le flanc gauche de son équipe en titularisant Thibault De Smet et Valon Berisha, alors que l'on retrouvait sur la ligne offensive Nathanaël Mbuku, Boulaye Dia et Mathieu Cafaro. 

L’entame de partie était marquée par de multiples corners de part et d’autre et quelques ballons repoussés sans trop de soucis par Predrag Rajkovic. Il fallait attendre le quart d’heure de jeu pour assister à l’incursion de Mathieu Cafaro dans la surface angevine suite à une mésentente au sein de la défense adverse. Si la tentative de lob du milieu de terrain rouge et blanc ne surprenait pas Bernardoni (16ème), elle avait le mérite de lancer les hostilités. Quelques instants plus tard, Boulaye Dia tentait une difficile reprise de volée suite à une belle ouverture de Xavier Chavalerin (19ème). Un essai suivi par un nouveau rush de Mathieu Cafaro, qui tentait des 25 mètres une belle frappe enveloppée ne trouvant malheureusement pas le cadre adverse (31ème). Côté angevin, Bobichon alertait Predrag Rajkovic, sans danger (39ème). 

SDR-SCO

Xavier Chavalerin en pleine lucarne !

Au retour de pause, une sensation forte perdurait : celle d’un équilibre global dans une partie particulièrement disputée, parfois hachée et dans laquelle les espaces se faisaient rares. Et logiquement, les occasions franches également... Cela dit, les dernières semaines ont montré que le SDR était capable de faire dans des circonstances identiques preuve d’un instinct de tueur suffisant pour faire la différence... Cela ne serait pas pour cette fois, mais presque.

Aussi, si Angers allumait quelques mèches, le SCO se heurtait à un duo Wout Faes-Predrag Rajkovic vigilant face à Thioub et Bobichon (59ème), Reims continuait doucement son travail de sape. D’abord avec un cou franc de Mathieu Cafaro flirtant avec la barre de Bernardoni (65ème). Ensuite sur une tentative de Xavier Chavalerin qui aurait terminé sa course dans la lucarne du but angevin sans le réflexe décisif de son portier (67ème). Enfin, sur un tir de Nathanaël Mbuku (81ème) et une tête de Wout Faes sur un coup franc de Dereck Kutesa (92ème). Peine perdue : on allait en rester sur un partage des points plutôt logique au regard de la physionomie de la rencontre. Avec un bilan positif sur ces dernières semaines : les Rémois n’ont en effet perdu qu’un match lors de leur neuf dernières sorties, pour deux nuls et cinq victoires ! 

SDR-SCO

Stade de Reims-Angers : 0-0
Mi-temps : 0-0
Match à huis-clos
Arbitre : M. Aurélien Petit
Cartons jaunes : Reims : Cassama (24ème) et Faes (74ème). Angers : Bamba (20ème).
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Faes, Abdelhamid (c), De Smet (Konan, 83ème) - Cafaro (Doumbia, 79ème), Cassama, Chavalerin - Mbuku (Kutesa, 87ème), Dia (Touré, 78ème), Berisha. Remplaçants : Vimalin (g), Maresic, Drammeh, Flips, Sierhuis.
Le onze de départ angevin : Bernardoni - Bamba, Pavlovic, Thomas, Doumbia - Mangani (c) (Amadou, 71ème), Couilbaly, Capelle (Boufal, 71ème), Bobichon (Pereira Lage, 85ème), Thioub (El-Melali, 81ème) - Diony (Cho, 70ème). Remplaçants : Butelle (g), Traoré, Manceau, Cabot.