Image
LOSC-SDR
Equipe première

LOSC-SDR (2-1) : cruel...

17 janvier 2021
LOSC-SDR

Battu in extremis à Lille au terme d’une très belle résistance face à l’un des ténors du championnat de France de Ligue 1 Uber Eats, le Stade de Reims a failli porter à six son total de rencontres sans défaites, ces dernières semaines. Malgré le final décevant, cette sortie probante conforte les Stadistes dans leur intentions du moment.

Cette rencontre, les Stadistes l’entamaient de belle façon : agressifs dans le bon sens du terme sur le porteur de balle lillois, cherchant à jouer haut et à toucher notamment Boulaye Dia en pointe, ils se procuraient la première occasion de but avec une frappe flottante et dangereuse de Mathieu Cafaro passant juste à côté du but de Maignan (2ème). Ce début de match intéressant se confirmait quand Nathanaël Mbuku profitait d’un travail d’Arber Zeneli pour tenter sa chance d’un tir enveloppé du pied gauche. Là aussi, le ballon filait à quelques centimètres du poteau droit lillois, non sans avoir fait passer des frissons dans le dos des défenseurs nordistes (8ème) !

Si le LOSC réagissait sur un essai lointain de Yazici facilement capté par Predrag Rajkovic (10ème), la façon dont les protégés de David Guion évoluaient ne laissait que peu d’occasions aux locaux de se signaler. Il faut dire que l’arrière-garde rouge et blanche se montrait attentive, solidaire et intraitable face à l’armada offensive losciste. Mieux : Reims continuait d’oser, à l’image de ce nouveau centre d’Arber Zeneli détourné par Djalo à quelques mètres de la cage lilloise (19ème). C’est ce même Zeneli qui ouvrait la marque de façon méritée d’un centre « accompagné » par Yunis Abdelhamid qui gênait le portier des Dogues (1-0, 36ème).

LOSC-SDR

Beaucoup de choses positives à retenir

Ce surplus de confiance au coeur d’une période faste pour le Stade de Reims se retrouvait donc en défense, où Predrag Rajkovic faisait des merveilles sur une tête à bout portant avec rebond d’André suite à un coup franc nordiste excentré (45ème). Malheureusement, le retour de pause était synonyme d’égalisation lilloise rapide par Bamba, qui profitait d'une mauvaise relance rémoise pour récupérer le ballon, envelopper une frappe et placer le cuir hors de portée de Predrag Rajkovic (1-1, 48ème). Un but - il faut le dire - évitable et qui était suivi d’une nouvelle alerte lilloise par Yazici (52ème) qui récidivait un peu plus tard (72ème).

Désormais dominateur, le LOSC s’exposait néanmoins aux contres champenois. Sur deux d’entre eux, le missile à ras de terre de Nathanaël Mbuku n’était pas loin de faire mouche (61ème) tandis que Boulaye Dia sollicitait Maignan (69ème). Après une dernière alerte lilloise par Bradaric (87ème), on pensait en rester là quand David surgissait sur une frappe de Xeka pour donner la victoire au LOSC (2-1, 91ème). Après une victoire face à Nantes (3-2), un nul à Marseille (1-1), un succès à Bordeaux (1-3), un autre nul face à Dijon (0-0) et, enfin, une dernière victoire face à Saint-Etienne (3-1), les Champenois ont donc failli poursuivre leur très belle série. Un dénouement cruel pour un SDR très solidaire... 

LOSC-SDR

Lille-Stade de Reims : 2-1
Mi-temps : 0-1
Match à huis-clos
Arbitre : M. Millot
Buts : Lille : Bamba (48ème) et David (91ème). Reims : Zeneli (36ème).
Cartons jaunes : Lille : Djalo (85ème), De Araujo (94ème). Reims : Cassama (31ème).
Le onze de départ lillois : Maignan - Djalo, Botman, Fonte (c), Bradaric - Ikoné (De Araujo, 60ème), André (Xeka, 86ème), Soumaré, Bamba - Yazici (Weah, 81ème), David. Remplaçants : Chevalier (c), Reinildo, Bouleghcha, Pizzuto, Niasse, Lihadji.
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Faes, Abdelhamid (c), Konan - Cassama (Munetsi, 60ème) - Mbuku (Touré, 73ème), Cafaro, Chavalerin, Zeneli (Kutesa, 81ème)- Dia. Remplaçants : Diouf (g), Hornby, De Smet, Maresic, Doumbia, Sierhuis.