Image
Moussa Doumbia
Equipe première

Moussa Doumbia : "La concurrence ? Je la prends bien"

16 mai 2019
Moussa Doumbia

Buteur lors de la dernière rencontre face à Caen, Moussa Doumbia a disputé plus de 25 matchs cette saison. Ce matin, le milieu rémois était en conférence de presse pour évoquer le prochain déplacement des Rouge et Blanc, à Bordeaux samedi, et a également livré son ressenti sur cette première saison sous le maillot stadiste : 

Moussa, vous connaissez une fin de saison compliquée, comment abordez-vous ce match samedi ?
"On n'a pas de pression, on n’a pas gagné depuis sept matchs mais on continue de travailler pour préparer au mieux la rencontre de samedi à Bordeaux. L'objectif est de gagner au moins un match d'ici la fin de saison, si on peut faire mieux on ne s'en privera pas mais on veut terminer sur une bonne note pour que ces derniers résultats ne viennent pas occulter la bonne saison que l'on a fait jusque-là, avec un objectif premier qui a été rempli il y a quelques temps déjà."

D'après vous, d'où vient le problème ? 
"On ne peut pas dire que ça vienne d'un manque de travail car on bosse sérieusement toute la semaine. Il ne faut pas oublier qu’on avait un calendrier très difficile, que la fatigue physique et mentale s'accumule et qu'on est sur la fin du championnat… Ce sont beaucoup de choses à prendre en compte mais c'est à nous de passer au-delà de ça pour aller chercher des résultats sur les prochains matchs". 

Bordeaux reste sur cinq défaites consécutives, quel est l'objectif ? 
"L'objectif est de se placer dans le top 10 comme on l'avait déjà dit. Et ça passera forcément par des résultats sur les prochains matchs. La saison reste belle, l'objectif de maintien est accompli mais, maintenant qu'on a réussi à aller s'installer dans ce top 10, on a envie d'y rester jusqu'à la fin."

Moussa Doumbia

À titre personnel, comment s'est passée cette saison ?
"Il y a eu des hauts et des bas. J'ai eu pas mal de temps de jeu au début, la blessure m'a ralenti ensuite. Ça fait partie du foot mais c'est toujours frustrant. Maintenant, comme tout joueur ambitieux, j'ai forcément envie de jouer plus. Il y a de la concurrence, c’est normal, et je m’entends super bien avec Arber (Zeneli) par exemple, c’est un très bon ami. On préfère tous les deux jouer à gauche mais on peut évoluer sur différents postes offensifs, cette concurrence je la prends bien".

Tu as découvert le championnat français cette année, qu'en penses-tu ? 
"Il y a de belles équipes, avec Paris et Lille en tête de file forcément, mais aussi de très bons joueurs avec des qualités techniques impressionnantes". 

La CAN approche, quel est l'objectif pour le Mali ? 
"On a une équipe jeune, avec des joueurs de 18 à 28 ans, ambitieuse et une belle génération, l’objectif est forcément d’aller le plus loin possible. Pour la première fois, elle se jouera en juin, il risque d'y avoir des températures élevées mais on est habitués. S'il y a de grosses chaleurs, ce sera à nous de nous adapter. Mon objectif est de toujours d'aider mon pays, ça fait maintenant deux ans que je suis en sélection et je fais partie des plus anciens car de nouvelles têtes sont arrivées depuis, donc même si je suis jeune j'essaye de les aider et de les accompagner".