Image
NO-SDR
Equipe première

NO-SDR (2-0) : faux départ

11 janvier 2020
NO-SDR

Dans une rencontre très engagée où le nombre de fautes (43) a été le fait le plus spectaculaire, les Rémois, qui ont évolué trente minutes à dix contre onze, s'inclinent. Si les Nîmois ont joué avec intensité, et parfois avec malice même, le SDR a tenté de se rebiffer, en vain et concède donc un revers pour son retour au championnat. 

C’est dans un 4-4-2 emmené par Boulaye Dia et Hyun-Jun Suk que les Rémois débutent la rencontre, avec le retour de Ghislain Konan dans le couloir gauche, Hassane Kamara étant aligné un cran au-dessus. Le premier coup-franc dangereux est pour les locaux avec une tentative de Benrahou du pied gauche qui est finalement détournée par le mur stadiste (1ère). Les Rouge et Blanc répondent dans la foulée par Hyun-Jun Suk qui prend de vitesse la défense nîmoise et centre en retrait mais c’est détourné par… le coude de Martinez qui manque de tromper Bernardoni (6ème). Si M. Thual fait appel à la VAR, il désigne finalement le point de corner. Au quart d’heure de jeu, les Crocos prennent l’avantage : sur un cafouillage suite à un corner, Ripart se montre le plus prompt à mettre le pied sur le ballon et vient ouvrir la marque (1-0, 16ème) !

Romao laisse ses coéquipiers à dix 

Dans la confusion, Predrag Rajkovic prend d’ailleurs un coup à la tempe mais reprend finalement sa place… avec une belle bosse. Les débats sont musclés et cela se ressent dans les duels. Il faut attendre quasiment l’heure de jeu pour voir la prochaine situation avec Boulaye Dia qui part dans le dos de la défense et vient ajuster Bernardoni mais le but est logiquement refusé pour un hors jeu (27ème). Le danger arrive alors à l’opposé du terrain avec une reprise de Briançon, trouvé au point de penalty, qui s’envole heureusement au-dessus de la transversale (29ème). Si Hyun-Jun Suk prend sa chance sur une séquence initiée par Thomas Foket (40ème), c’est Ripart qui offre à son équipe la situation la plus chaude et oblige Predrag Rajkovic à détourner du bout du gant (42ème) ! Les cinq minutes de temps additionnel ne changeront rien et c’est avec un retard d’un but que les Rouge et Blanc regagnent les vestiaires.

NO-SDR

Au retour du vestiaire, la physionomie de la rencontre est la même et les Nîmois sont toujours aussi agressifs pour empêcher les Rémois de poser leur jeu. Alors que trois champenois ont déjà été avertis, Alaixys Romao écope d’un second carton synonyme de rouge pour un pied haut sur Lucas Deaux (57ème). À dix, les Rouge et Blanc concèdent une occasion mais ne  cèdent pas : sur un coup-franc au deuxième poteau, Ferhat place une tête à bout portant mais trouve le montant gauche de Predrag Rajkovic (58ème) ! David Guion opère alors deux changements simultanés avec les entrées de Marshall Munetsi et Dereck Kutesa pour les trente dernières minutes, alors que les Rémois évoluent à dix.

Benrahou double la mise

En infériorité numérique, les Stadistes n’abdiquent pas mais ont du mal à trouver les solutions offensives. Néanmoins, sur un coup-franc de Xavier Chavalerin, Marshalle Munetsi -esseulé dans la surface- centre fort pour Boulaye Dia qui manque de peu le cadre (74ème) ! Le coach rémois effectue alors un dernier changement lorsque l’attaquant grec Anastasios Donis remplace Hassane Kamara (78ème). Dans les derniers instants de la rencontre, les Rémois occupent la surface adverse et tentent de faire sauter le verrou mais Boulaye Dia d’abord est repris par la défense et n’obtient qu’un corner tandis que Dereck Kutesa tente une percée et se retrouve déstabilisé dans la surface (90ème). Au bout du temps additionnel, ce sont finalement les locaux qui doublent la mise sur un coup-franc de Benrahou, touché par le mur stadiste (2-0, 90+3). Un faux départ donc pour ce retour au championnat pour les Stadistes qui tenteront de rebondir dès mercredi avec un déplacement à Amiens... 

NO-SDR

Nîmes Olympique - Stade de Reims (2-0)
Mi-temps : 1-0.
Arbitre : M. Olivier Thual.
Buts : NO : Ripart (16ème), Benrahou (90+3).
Cartons jaunes : NO : Martinez (78ème).SDR : Romao (35ème, 57ème), Suk (46ème), Doumbia (55ème), Kamara (63ème).
Carton rouge : Romao (57ème).
Le onze de départ nîmois : Bernardoni - Alakouch (Paquiez, 72ème), Briançon, Martinez, Miguel - Ferhat, Valls, Deaux, Philippoteaux (Denkey, 84ème) - Benrahou, Ripart.
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Disasi, Abdelhamid, Konan - Doumbia (Munetsi, 60ème), Chavalerin, Romao, Kamara (Donis, 79ème) - Suk (Kutesa, 60ème), Dia.

Crédit photos : Fabrice Foures