Image
Easther Mayi Kith
D1F

PSG-SDR (4-0) : logique mais encourageant

25 September 2020
Easther Mayi Kith

Après un bon partage des points en ouverture du championnat de D1 Arkema face à Bordeaux (4-4) et une défaite avec les honneurs contre Lyon (3-0), les Rémoises se sont inclinées vendredi face à un autre ogre du championnat, le Paris Saint-Germain (4-0). On savait que le calendrier du début de saison était relevé, on en a la confirmation même si le contenu des parties des Champenoises est encourageant ! 

L’entame de cette rencontre dans la capitale était parisienne, avec notamment une première frappe puis une tête de Katoto (2ème et 3ème), à côté puis au-dessus. Sur la pelouse synthétique du stade Jean Bouin, les joueuses d’Olivier Echouafni empêchaient les Rémoises de sortir de leur camp. Sous pression, les Stadistes concédaient l’ouverture du score rapide par Diani, d’une frappe croisée contrée (1-0, 6ème). 

Paris accentuait sa mainmise, faisait passer des frissons dans la surface champenoise avant que les débats ne s’équilibrent quelque peu. Mais l’accès à la surface parisienne restait néanmoins interdit pour les Stadistes, piégées sur un débordement de Katoto pour Nadim, qui doublait la mise à bout portant pour Paris (2-0, 23ème). 

Les Rémoises auront lutté jusqu’au bout

Contraintes de revenir au score, les Rémoises se montraient volontaires. Mais elles s’exposaient aux contres franciliens, comme sur ces têtes de Katoto (32ème) et Nadim, face à laquelle Phallon Tullis-Joyce sortait le grand jeu (34ème). Rebelote pour la gardienne rouge et blanche face à Baltimore (35ème) puis sur un ballon trainant dans la surface (40ème). Malheureusement, la défense stadiste oubliait Diani au second poteau sur un centre-tir aérien (3-0, 44ème).

Au retour de la pause, le ballon allait d’un but à l’autre entre des Parisiennes voulant enfoncer le clou et des Rémoises décidées à réduire le score le plus vite possible. Phallon Tullis-Joyce s’interposait devant Diani (57ème) avant que Lou-Ann Joly et Sonia Ouchene n’entrent en jeu et apportent du sang neuf au SDR. Katoto manquait le cadre rémois de la tête (66ème) et la fin de partie ne permettait pas - malgré la volonté des joueuses d’Amandine Miquel, un tir de Melissa Gomes (79ème) et une tête de Lea Notel (87ème) - de voir la tendance globale évoluer. Bruun ajoutait même un quatrième but pour Paris (4-0, 89ème). Prochain rendez-vous prévu face au GPSO Issy, le samedi 3 octobre, à 14h30 au centre de vie Raymond Kopa. 

Paris Saint-Germain-Stade de Reims (4-0)
Mi-temps : 3-0
Les buteuses : Diani (6ème et 44ème), Nadim (23ème) et Bruun (89ème) pour Paris. 
Le 11 de départ rémois : Tullis-Joyce - Doucouré, Kravets, Deslandes, Mayi Kith - David, Rapp, Corboz - Romanenko, Gomes, Bussy.