Image
RCSA
Equipe première

RCSA-SDR (3-0) : Le syndrome de La Meinau…

9 février 2020
rcsa

L’embellie mesurable en ce début février s’est terminée à La Meinau, une terre décidément hostile pour les Stadistes. Toujours dans la course à la pause, les Rémois ont ensuite plié face à la furia du RCSA, qui signe un large succès (3-0), réalise un bond au classement… et laisse les Stadistes à distance. Une soirée à vite, très vite oublier.

Sur la ligne de départ, à 17h pétantes, Strasbourgeois et Rémois étaient animés par un objectif commun : faire tomber leurs « voisins » de ce "derby" du grand Est (même distants de 350 kilomètres…) pour s’inviter dans le peloton du haut de tableau. À guichets fermés, La Meinau fait aussi rapidement le plein… d’occasions, sans passer par un quelconque round d’observation. D’entrée, le 4-2-3-1 offensif du RCSA donne le ton, un tir de Liénard du gauche, plein axe aux 20 mètres, frôlant la base du poteau gauche de Nicolas Lemaître (4ème), aligné en tant que dernier rempart dans le 4-3-3 concocté par David Guion. La réplique rémoise est signée El Bilal Touré, lui aussi titularisé, qui fait parler sa puissance côté droit, mais sa frappe en bout de course n’accroche pas le cadre (7ème) !

Le SDR fait d’abord le dos rond…

D’abord à réaction, le SDR va alors devoir faire le dos rond, pour ne pas céder devant les quelques assauts alsaciens. Une tête de Sissoko sur corner (17ème), une reprise de Zohi en embuscade dans les 6 mètres stadistes (19ème) ou encore une tête plongeante de Waris, détournée malencontreusement par Yunis Abdelhamid, tout proche du CSC : les (petites) vagues sont bleues. Strasbourg est pressant… mais le SDR répond jusqu’alors aux défis physique et tactique. Acculés pendant un long quart d’heure, les Rémois se donnent d’ailleurs de l’air et procèdent par contres, en misant sur leur vitesse, notamment sur les ailes. Alerté par exemple côté gauche par Boulaye Dia, Moussa Doumbia temporise et enveloppe une frappe à mi-hauteur, qui fuit le cadre (33ème). Après un premier acte animé, rythmé aussi mais finalement pauvre en vraies situations, le score reste vierge.

rcsa

Après la pause, le SDR en panne d'inspiration

Problème : le verrou de la 2ème meilleure défense de l’Hexagone va sauter prématurément… 5 petites minutes après le retour des vestiaires, Djuku sur corner, en embuscade au second poteau, prolonge de la tête à bout portant (1-0, 50ème). Dans cette partie cadenassée, la clé passait donc par les phases arrêtées…Pour sonner la révolte, David Guion décide juste avant l’heure de jeu d’opter pour une carte offensive, en lançant Nathanaël Mbuku, à la place d’Alaixys Romao. Les acteurs changent, mais pas la physionomie, le Racing affichant toujours un visage résolument porté vers l’avant. In extremis, Axel Disasi doit ainsi s’employer pour suppléer Nicolas Lemaître sur sa ligne, sur une frappe en pivot de Thomasson (65ème).

Le chrono défile, La Meinau continue à donner de la voix, sans que les Rémois ne parviennent à pousser le volume, dans les 30 derniers mètres strasbourgeois. Hormis quelques débordements, à l’image de ce rush d’Hassane Kamara sur le flanc droit (70ème), le SDR ne parvient pas à inquiéter Sels, qui traverse cette seconde période en toute quiétude dans sa cage. A contrario, Nicolas Lemaître va vivre une fin de match agitée, Waris breakant d’abord d’un plat du pied, après un relais avec Ajorque, sur une attaque placée (2-0, 83ème). L’addition se corse surtout dans le temps additionnel, Lala scellant définitivement le score, sur penalty (3-0, 90ème+3). Victorieux 4-0 la saison passée, et désormais invaincu lors de ses 10 derniers matches à domicile face au SDR parmi l’élite, le RCSA étend sa série. En manque d’inspiration – et sans doute aussi à court de condition après cette période marathon – les Stadistes, eux, aborderont la semaine à venir avec un leitmotiv : s’offrir un rebond. Dimanche, sur la même case horaire (17h), Delaune aura droit à un duel de Stadistes, face aux Rennais. Pensionnaires du top 3 ou pas, le peuple rouge et blanc voudra, cette fois, assister à un combat !

sdr

RC Strasbourg - Stade de Reims (3-0)
Mi-temps : 0-0
Arbitre : M. Thomas Leonard
Buts : Strasbourg : Djiku (50ème), Waris (83ème), Lala (90ème+3)
Cartons jaunes : Strasbourg : Liénard (44ème) ; SDR : Touré (67ème)
Le onze de départ strasbourgeois : Sels - Lala, S. Mitrovic (cap.), Djiku, Carole - Ib. Sissoko, Liénard - Waris, Thomasson (Simakan, 81ème), Zohi (Bellegarde, 73ème)- Ajorque (Mothiba, 90ème+2).
Le onze de départ rémois : Lemaître - H. Kamara, Disasi, Abdelhamid, Konan - Romao (cap., Mbuku, 59ème), Cassama (Munetsi, 79ème), Chavalerin - Dia, E.B. Touré (Kutesa, 73ème), Doumbia