Image
Ghislain Konan
Equipe première

SDR-DFCO (0-0) : le verrou n'a pas sauté

6 janvier 2021
SDR

Après avoir terminé l’année 2020 en prenant sept points en trois rencontres, le Stade de Reims avait l’occasion de mettre à distance une équipe de Dijon se battant pour son maintien. Mais malgré une volonté réelle, les Rouge et Blanc n’ont pu faire mieux que de partager les points à l’issue d’une rencontre où les occasions franches ont été rares... 

Et pourtant, le moins que l’on puisse dire est que l’entame de 2021 ressemblait à la fin 2020 pour des Stadistes rentrant plutôt avec mordant dans la partie, comme le démontrait une possession de balle de 61% contre 39% à Dijon après dix minutes. D’ailleurs, à la suite d’un pressing plein d’à propos de Thomas Foket et d’un travail entre Nathanaël Mbuku et Valon Berisha, le latéral droit belge tentait sa chance et voyait sa frappe mise en corner par Racioppi (4ème).  

SDR

Après deux incursions de Thomas Foket et Boulaye Dia (16ème), Dijon rééquilibrait les débats et tentait sa chance par Junior (23ème). Reims répliquait sur un coup-franc de l’intérieur du pied droit de Valon Berisha repoussé par la tête de Coulibaly dans le mur dijonnais (33ème). Dans cette deuxième partie de première période sans relief et plutôt neutre, il faut le dire, Wout Faes s’employait également pour empêcher Ebimbé d'aller affronter un Predrag Rajkovic rarement sollicité pendant toute la partie (40ème). 

La tête smashée à bout portant de Yunis Abdelhamid ! 

Au retour de pause, Nathanaël Mbuku profitait d’une incursion d’Arber Zeneli dans la surface adverse pour faire passer des frissons dans le dos de la défense adverse et tenter une frappe croisée du pied gauche terminant sa course à quelques centimètres du poteau gauche de Racioppi. On n’était pas loin de l’ouverture du score rouge et blanche (47ème) ! On retrouvait ce même duo Arber Zeneli-Nathanaël Mbuku quelques instants plus tard pour une remise enroulée du premier vers le second (49ème) avant qu’une frappe de Valon Berisha ne soit captée par le portier dijonnais (57ème). 
 
Cette nouvelle période de domination rémoise allait presque être récompensée quand Yunis Abdelhamid reprenait un tir de Moussa Doumbia d'une tête smashée à bout portant. Une tête repoussée presque miraculeusement par Racioppi (73ème) ! Mais malgré l’apport de sang neuf en fin de partie et une frappe de l’extérieur de la surface de Mathieu Cafaro (84ème), le score n’allait pas évoluer et le tableau d’affichage en rester à un 0 à 0 qu’il faut accueillir tel quel : un nouveau point de pris et le maintien à distance d’un adversaire dans la seconde partie de tableau. Place à la venue de Saint-Etienne samedi puis à un déplacement à Lille.

SDR

Stade de Reims-Dijon : 0-0 
Mi-temps : 0-0 
Match à huis-clos 
Arbitre : M. Delerue  
Cartons jaunes : Reims : Foket (59ème) et Chavalerin (74ème). Dijon : Diop (25ème), Celina (41ème) et Sammaritano (79ème). 
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Faes, Abdelhamid (c), Konan, - Zeneli (Cafaro, 66ème), Cassama (Touré, 77ème), Chavalerin, Berisha - Dia, Mbuku (Doumbia, 65ème). Remplaçants : Diouf (c), Munetsi, De Smet, Maresic, Kutesa, Sierhuis.  
Le onze de départ dijonnais : Racioppi - Boey, Ngonda, Ecuele Manga, Coulibaly – Diop (Marie, 77ème), Dina Ebimbé (Sammaritano, 64ème), Celina, Baldé (Konaté, 84ème) - Ndong, Dobre (Chouiar, 64ème). Remplaçants : Allagbe Kassifa (c), Panzo, Lautoa, Chafik, Scheidler.