Image
Kessya Bussy
D1F

SDR-FCF91 (1-2) : le réalisme était francilien

14 novembre 2020
SDR

Après la défaite concédée sur le terrain du Paris FC (3-1), les Rémoises avaient l'ambition et l’occasion de repartir de l’avant ce samedi face à une autre formation francilienne, le FC Fleury 91. Une équipe qui a hélas fait preuve d'un réalisme sans faille au centre de vie Raymond-Kopa et qui l’emporte finalement (1-2). 

Emmenées par le trio Melissa Herrera-Melissa Gomes-Kessya Bussy avec Sonia Ouchene en soutien pour débuter cette partie face à une équipe naviguant dans les mêmes eaux qu’elles au classement, les Stadistes débutaient plutôt bien la partie. Deux rushs d’entrée de Mélissa Herrera et Kessya Bussy mettaient la pression sur Heil, la gardienne de Fleury (1ère et 3ème). 

Malheureusement, les Franciliennes répliquaient rapidement : après une intervention de Phallon Tullis-Joyce sur un ballon adverse en profondeur (6ème), l’Américaine ne pouvait rien sur un penalty concédé à Fleury sur une main dans la surface. Un penalty transformé par Le Garrec (0-1, 11ème, sp). Dans la foulée, le trio Le Garrec-Fernandes-Chapelle puis Chapelle, seule, étaient bien prêts de faire le break (18ème et 20ème). 

Le break au milieu de la domination rémoise

Pas vraiment dangereux jusque là, le Stade de Reims se reprenait en obtenant un coup-franc intéressant qu’Océane Deslandes plaçait au-dessus du but de Heil (30ème). Dans la continuité de l’action, il fallait un énorme arrêt de Phallon Tullis-Joyce devant Bigot pour permettre aux Rouge et Blanche de rester dans le match (31ème). Si Chloé Philippe sollicitait Heil avant la pause (40ème), les Champenoises n’allaient plus approcher le but adverse pendant quelques temps, même si elles dominaient les débats.

Une domination qui allait paradoxalement aboutir à un contre rondement mené de la part de Fleury. Un contre à l’issue duquel Chapelle servait Bigot, qui doublait la mise à bout portant (0-2, 62ème). Si les Rémoises n’abdiquaient pas, elles ne trouvaient pas - au cours de la dernière demi-heure - la faille permettant d’inverser la tendance. La réduction du score de la tête de Darya Kravets sur un corner intervenait en effet trop tard (1-2, 90ème). Prochain duel face à Soyaux, samedi prochain. 

Stade de Reims-FC Fleury 91 (1-2)
Mi-temps : 0-1. 
Les buteuses : SDR : Kravets (90ème). Fleury : Le Garrec (11ème, sp) et Bigot (62ème).
Cartons jaunes : SDR : Philippe (11ème), Ouchene (34ème) et Kravets (79ème). Fleury : Sandvej (29ème), Grabowska (39ème) et Fernandes.
Le 11 de départ rémois : Tullis-Joyce - Doucouré, Kravets, Deslandes, Mayi Kith - Van Der Linden (David, 58ème), Philippe (Corboz, 75ème)- Ouchene - Herrera (Romanenko, 85ème), Gomes, Bussy.