Image
SDR-VAFC
Equipe première

SDR-VAFC (3-4) : trop inconstants...

9 février 2021
Kaj Sierhuis

Au coude-à-coude avec Valenciennes à la pause grâce à une réalisation de Kaj Sierhuis, les Rémois ont finalement cédé en deuxième période. Devancés de trois buts à dix minutes de la fin, les Stadistes ont comblé une partie de leur retard par Boulaye Dia mais n'ont pas réussi à aller chercher l'égalisation dans le temps additionnel. Une sortie prématurée pour des Rouge et Blanc trop inconstants ce soir... 

Cette rencontre face à Valenciennes, formation de Ligue 2 BKT, correspondait à l’entrée en lice du Stade de Reims dans une épreuve au format adapté au contexte de crise sanitaire. D’un côté, la voie réservée aux clubs amateurs. De l’autre, celle dédiée à ceux de Ligue 1 et de Ligue 2, avec 15 clubs professionnels rejoignant 17 amateurs début mars, à l’occasion des 16èmes de finale. Mais avant cela, il fallait donc sortir de l’épreuve le huitième de deuxième division. 

Un VAFC au bilan équilibré en championnat (8 succès, 8 nuls, 7 défaites) et que les Stadistes affrontaient avec un onze comportant quelques changements par rapport à celui qui est désormais « installé » en Ligue 1 Uber Eats avec les titularisations de Yehvann Diouf, Dario Maresic, Mouhamadou Drammeh, Kaj Sierhuis et El Bilal Touré notamment. Et ce Stade de Reims remodelé allait rapidement placer sous pression le visiteur du jour durant le premier quart d'heure et l’empêcher de sortir de son camp. Les Rouge et Blanc s’approchaient du but adverse sur une première percée de Thibault De Smet conclue par un centre tir repoussé par la défense nordiste (3ème), sur une reprise du pied gauche en demi-volée de Thomas Foket (8ème) et un essai d’El Bilal Touré, tous les deux au-dessus de la cage nordiste (9ème).

Yehvann Diouf

Un réveil trop tardif

Attention toutefois à ne pas se faire piéger sur des contres adverses. Ainsi, si Yehvann Diouf se montrait décisif sur un rush de Cabral (18ème), le portier champenois s’inclinait sur une frappe en pivot de Baptiste Guillaume (0-1, 22ème). Cet avantage valenciennois allait être de courte durée puisque Kaj Sierhuis remettait les pendules à l’heure d’un tir en pivot ne laissant aucune chance à Konaté (1-1, 30ème). Un score logique à la pause au regard de la première période. 

Mais au retour de la mi-temps, Guillaume allait doubler la mise pour le VAFC (1-2, 56ème) tandis que Cabral profitait d’une mésentente stadiste pour permettre à son équipe de faire le break (1-3, 64ème). David Guion lançait alors de nouvelles munitions offensives. Hélas, Cabral - encore lui - allait permettre aux siens de creuser l’écart (1-4, 81ème) avant que Boulaye Dia ne réduise la marque (2-4, 84ème) puis ne donne un espoir aux Stadistes (3-4, 90ème)... finalement vain.

SDR-VAFC

Stade de Reims-Valenciennes : 3-4
Mi-temps : 1-1
Match à huis-clos
Arbitre : M. Pignard
Buts : Reims : Sierhuis (30ème), Dia (84ème et 90ème). Valenciennes : Guillaume (22ème et 56ème), Cabral (64ème et 81ème).
Cartons jaunes : Reims : Maresic (39ème). Valenciennes : D’Almeida (73ème).
Le onze de départ rémois : Diouf - Foket, Maresic, Abdelhamid (c), De Smet - Kutesa (Mbuku, 69ème), Berisha (Munetsi, 59ème), Drammeh (Cassama, 81ème), Doumbia (Zeneli, 60ème) - Sierhuis, Touré (Dia, 66ème). Remplaçants : Rajkovic (g), Cafaro, Chavalerin, Doucouré.
Le onze de départ valenciennois : Konaté - Dos Santos, Ntim, Doukoué, Abeid - Diliberto (Macalou, 74ème), Kankava (Boutoutaou, 83ème), Picouleau - Robail - Guillaume (D’Almeida, ème), Cabral. Remplaçants : Prior (g), Dabo, D’Almeida, Elogo, Guel.